L’Islam en France, le chômage, la racaille et l’exclusion..

Je voulais faire un article sur un livre ce soir, « It » d’Alexa Chung et puis je me suis dit que ça pourrait attendre demain.

Ce soir, je vais parler Islam, musulmans et tutti quanti …. Souvent, des amalgames sont fait entre musulmans, islamistes, terroristes, racailles, chômeurs etc etc…. et ce soir, ça me prend j’ai envie d’en parler.

Je ne suis pas spécialiste de l’Islam – loin de moi cette prétention- mais pour se donner des petits repère l’Islam est une religion monothéiste dont le texte sacré est le Coran, le prophète Mahommet et le Dieu, Allah. Comme il y a la Bible, Jésus et Dieu.  Jusque là, on suit.

Comme il y a les Evangiles, il y a les Hadits. Comme il y a des Protestants, des Catholiques, des Orthodoxes, il y a des sunnites et des chiites. L’Islam n’est pas seulement cultuel, c’est aussi culturel. L’Islam désigne donc aussi une identité, une philosophie, un état d’esprit.

Aujourd’hui en France, de nombreux amalgames sont faits notamment : Islam/banlieue – Islam/ terrorisme – Islam/étranger.

Islam/étranger:

La communauté musulmane visible aujourd’hui correspond à une 3ème génération de musulmans. C’est une génération qui exige des droits religieux et pour qui le référent religieux a une grande importance. Cette génération n’est pas « étrangère » non, il s’agit de français qui ont bel et bien intégré les principes de la République. En effet, après 1981, la loi de 1905 qui permettait aux catholiques de France de constituer des associations culturelles, est « ouverte ». Ainsi, trois grandes fédérations musulmanes voient le jour : – La Grande Mosquée de Paris – L’union des Organisations islamistes de France – La Fédération nationale du culte musulman En 2002, c’est la création du Conseil Français du culte musulman.

 » On ne peut pas inviter les musulmans de France à respecter les valeurs de la République si on ne les invite pas à la table de la République. J’ai la conviction qu’une identité humiliée est une identité radicalisée. » J-P Chevènement

Islam/ terrorisme :

Pour ce qui est du terrorisme, l’amalgame le plus courant est celui entre musulmans, islamistes et terrorisme. Les textes religieux comme souvent donne à interprétation et à détournement. Comme les textes religieux ont amené aux guerres Saintes. L’islamisme est une utilisation, une interprétation politique de l’Islam. Ainsi, il ne s’agit plus d’un état spirituel, philosophique mais d’une approche politique. L’Islamisme n’a donc rien à voir avec l’Islam. Pour ce qui est du « terrorisme », on vise essentiellement les enlèvements ou encore les attentats suicides. Il s’agit d’une utilisation par certains groupes d’islamistes.

Islam/banlieue :

Il est vrai que les musulmans sont sur-représentés dans les milieux d’exclusion mais cela ne justifie pas l’amalgame : cité = musulman= racaille.

Les musulmans – dans le sens large (pas seulement cultuel donc) – ne sont pas cantonnés aux cités.

Il existe une « beurgeoisie » qui sort des fameuses cités, banlieues. Certes, ce néologisme là encore contribue à la stigmatisation des musulmans  (on peut être maghrébin sans être musulman et inversement). Nos gouvernements successifs nous l’ont bien montré que ce soit Rachida Dati ou encore Najat Vallaud-Belakacem ..

Voilà, c’était le point info du soir. Le point  » lutte contre les amalgames ».

Publicités

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s