Le suicide français, c’est toi.

zemmour

Cher Eric,

Ton livre fait fureur ( sans mauvais jeu de mot) et est fort déplaisant, pour ma part. Et surement tout un tas d’autres personnes qui ne se sont pas exprimées sur la question.

Tu te présentes comme un type qui aime la France ( Cher pays de mon enfance). Cette pauvre France que pourtant tu tues à chaque mot que tu prononces, à chaque phrase que tu écris.

Tu tues son histoire, le combat de ses anciens, les espoirs des plus jeunes et l’amour qu’il nous reste pour notre prochain. Eric, t’es un Killer. ( pardon pour cet anglicisme)

Tu t’en prends à Daniel quand tu fais le show à Bézier sans respect. Pour toi, mon fils, ma bataille, le fruit de mes entrailles, est un délit de féminisation. Je sais bien que nous, femmes, sans âme, nous souhaitons dominer le monde, mais promis, Daniel n’a rien à voir avec nos projets.

Et parce que même si je suis le diable, je suis plutôt assez fière que dans mon pays, des pères se battent pour l’égalité des droits, pour pouvoir élever leurs enfants – et en faire une armée de petits machos rien que pour toi. D’ailleurs, si ma mémoire ne se joue pas de moi, il me semblait que tu soutenais ce père en haut de sa grue, ce combat contre le diable. Peut-être qu’un jour, un siècle après cette fameuse année de 14, les hommes et les femmes auront les mêmes droits, les mêmes salaires, les mêmes congés parentaux : les mêmes possibilités.

Tu appelles ça la féminisation, j’appelle ça l’égalité. C’est écris dans la devise de mon pays : EGALITE.

Dans ce que tu nommes les dangers de notre douce France, il y a aussi les homosexuels. Horreur de l’évolution des moeurs soixantehuitardes, triste malédiction ou simple maladie qui infeste notre bonne France. J’aurais pensé que tu voulais les exterminer un peu comme le voulait Adolphe, mais non, tu n’as pas poussé la moustache si loin.

Le mariage pour tous, c’est le sommet de la décadence. La victoire du lobby gay. Pauvre France, pays des droits de l’Homme. Alors, tu en appelles à De Gaulle, grand homme, pour réveiller chaque bon citoyen. Mais pourtant, en 1958, l’égalité de chaque citoyen devant la loi, sans distinction, c’était qui ? Pétain, c’est plus sur.
Pourtant, le mariage pour tous n’est qu’une légifération sur une situation de fait. N’est qu’un pas de plus dans le vaste domaine de la protection de l’enfant et de l’égalité.

Et puis, parlons des arabes et des noirs qui causent la fuite des cerveaux en France. Ces gueux qui profitent de nos allocs et qui viennent en France que pour souiller ce beau pays.

Fraternité. Nous, bon Français, nous pouvions aller chez eux, leur apprendre la civilisation et violer leurs femmes, tuer leurs enfants. nous avons pu les coloniser, leur demander un coup de main pendant les guerres et les considérer encore comme des étrangers. Fraternité. Et quand on pense aux amalgames que tu fais entre immigration clandestine, immigration légale ( et oui, on a le droit de venir vivre en France) et les hommes et femmes français qui n’ont pas la chance d’être blanc de peau, j’ai envie de pleurer. La France, Monsieur, elle est black blanc beur et pas seulement sur le terrain en 98. Et Monsieur Eric, avec vos idées bien françaises, vous oubliez que la nation française, ce n’est pas votre définition étrangère, c’est Renan :

« Ce qui constitue une nation, ce n’est pas de parler la même langue, ou d’appartenir à un groupe ethnographique commun, c’est d’avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir en faire encore dans l’avenir… ».

Pauvre France!

Et le texte maudit : l’Islam. Cet ode à la haine, cette religion de conspirationnistes. Vu ta vision de la femme, j’aurais pensé que tu aurais été pote avec les fous extrémistes qui agitent le livre saint qu’ils n’ont pas compris.
Mais pour toi, si, ils l’ont compris : le Coran s’en prend par moment, aux autres religions, contrairement au Premier Testament ou à la Bible. Et tu brandis cela comme l’évidence. Ce qui me semble évident, c’est que le Premier Testament aurait du mal à casser du chrétien ou du musulman quand on sait que cela n’existait pas. Idem pour la Bible, le Christianisme se présente comme le véritable chemin de Dieu contre le 1er Testament, mais ne peut faire état de l’Islam puisque cela n’existait encore pas. Pour moi, c’est une évidence. Taire les choses pour en signifier d’autres, Eric t’es bon.

Mais Eric, je n’aime pas trop les gens qui détruise mon pays, son histoire et sa mémoire. Et pourtant vois-tu, je fais partie de ces jeunes qui sont issus de l’immigration, qui ont deux pays et qui aiment deux pays comme le fruit de leurs entrailles. Eric, t’es réac, tu ne connais pas la France ni les français. Eric, le suicide français, c’est toi.

Publicités

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s