Comment les grands de ce monde se promènent en bateau, Mélanie SADLER

WP_20150412_003

Retour à la littérature, avec le roman de Mélanie SADLER, Comment les Grands de ce monde se promènent en bateau. On ne peut pas lâcher ce livre, le rythme nous en empêche. Ces derniers temps, j’ai lu plusieurs romans avec ce rythme un peu soutenu, avec l’impression que les choses sont comme en accéléré. Je vous avais déjà parlé de cet effet avec  La Malédiction du Bandit Moustachu d’Irina Teodorescu qui est un roman cruel et hilarant.

Dans ce roman, premier d’une très jeune auteure qui enseigne à l’Université de Bordeaux ( je peux donc sortir le hashtag #terter), il s’agit d’un vieux prof d’Histoire précolombienne, Javier L.Borges, qui fait une découverte étonnante qui remet en cause toutes ses recherches mais qui surtout le captive voire l’obsède. Cette découverte a un lien avec l’ancien Empire Ottoman : un de ses collègues, Turc, trouve dans un manuscrit turc du XVIè siècle, une représentation d’une déesse aztèque. Cela est pour eux, un parfait anachronisme. Ainsi, après cette découverte, les deux chercheurs tentent de trouver une réponse à ce mystère.

Le lecteur rapidement, ce prend au jeu. L’écriture est fluide et dynamique. Les citations reprises ou encore les aller-retour entre Istanbul et Mexico, nous font voyager. Un roman qui nous promène…

Je trouve ce roman plein de fraîcheur et de poésie. Chose que parfois, les auteurs français contemporains ont tendance à oublier au profit d’une écriture rapide qui leur permet de publier un nombre record de livres…

Un roman fantaisiste dans lequel l’auteure se fait plaisir avec humour et légerté, une écriture qui nous fait voyager et des ruelles qui nous font rêver. Et surtout, l’Empire Ottoman, un peu une période qui fait encore vibrer le cœur d’ancien Khâgneux ( En hommage, je déterrons la HKpiercy )

A lire de toute urgence!

Se le procurer ici ( existe pour kindle) :

les gds

Publicités

Un commentaire

  1. […] Comment les Grands de ce monde se promènent en bateau, M.SADLER. Il se lit facilement et nous plonge dans un univers totalement barré où l’Empire Ottoman et les Aztèques ont un point commun… Drôle et bien mené, ce roman est parfait pour s’évader mêlant fantaisie et roman d’aventure avec des personnages haut en couleurs! ( chronique plus complète ici) […]

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s