Se battre, c’est pour demain.

Photo de Osman Sagirli
Photo de Osman Sagirli

Il y a eu une succession d’attentats. D’horreur et de peur. De polémique et de haine. De morts. Des attentats, au nom d’une foi torpillée, au nom d’un extrémisme qui s’étend.
Cette guerre n’est pas mienne. Et pourtant, je prends mon clavier, peinée et attaquée, je vais également me battre. Me battre contre cette guerre des extrêmes populistes qui montent partout, toujours plus revendicateur, toujours plus dangereux. Certains ont choisi de blonds sourires d’autres des Kalachs mais c’est l’espoir qu’ils assassinent chaque jour un peu plus.
Et quand on s’est interrogé sur le #notinmyname après Charlie, on ne s’est pas demandé ce qu’il en était après les européennes, après le Doubs, après les départementales et l’amour de Phillipot pour les plateaux TV.
Parce que la terreur est partout, parce que l’espoir se réduit comme peau de chagrin, il est de notre responsabilité de lutter. De se battre contre des extrêmes mais contre les amalgames, pour sauver des populations, des vies et une culture qui souffre d’une forte stigmatisation.
Il est de notre responsabilité de croire, de partager et de renouer avec le bon. S’accepter, s’écouter, se comprendre et pourquoi pas s’aimer. N’ayons pas peur, il ne s’agit pas de s’indigner devant sa télé ou son,ordinateur. Il ne s’agit pas de descendre dans la rue un dimanche. Non, il s’agit de profondément changer nos comportements, de s’ouvrir.

Publicités

2 commentaires

  1. Salut! Je trouve ton billet très intéressant. Je suis d’accord avec toi sur le fait que les extrémistes sont un peu la « gangrène » et que cela n’apporte pas de solutions. Je suis aussi triste de voir ça. Mai les médias ont un rôle extrêmement important sur la stigmatisation et les amalgames je pense (BFM et compagnie,…). C’est un peu de là où part des fausses idées (amalgames) selon la manière de le dire, même si les faits sont bien réels je pense que la question a se poser c’est : comment les attentas sont-ils financés et dans quels buts et par qui/comment les personnes sont elles endoctrinées? Bref je vais m’arrêter là sinon ça va faire une page 🙂 A bientôt

    • Effectivement, je ne sais pas comment ces groupuscules et leurs actions sont financés et je sais bien que les médias sont les premiers fournisseurs en idées de merde et contresens. C’est aussi pour ça que j’en appelle à notre faculté de penser et comprendre l’autre. Je veux dire, on devrait pas se gaver des infos bidonnées. Mais je suis d’accord, qu’il y a d’autres questions à se poser.

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s