Son Carnet Rouge – Tatiana de Rosnay

imageQue vous dire? Je suis particulièrement déçue. L’éditeur parlait de « Liaisons dangereuses »…je crains fort que la personne ayant proposé cela n’a jamais ouvert ledit livre.

La photo parle d’elle même, il s’agit souvent de coucherie. Parfois d’hôtel .

Rien des liaisons n’ y est. Il s’agit juste de nouvelles parlant d’adultère. De l’inexorable infidélité de l’homme face à la fragile mais néanmoins forte jeune mère de famille.

On peut lire,

 » Les hommes sont comme ça, ma chérie, disait ma mère. Incapables d’être fidèles. Ils ont des désirs animaux. Les femmes n’ont pas ces instincts-là. Elles sont plus modérées, monogames. Un mari qui trompe sa femme, ce n’est pas grave. Une femme qui trompe son mari, si. Elle est considérée comme une femme perdue. Alors qu’un homme…C’est dans sa nature. Il faut comprendre et accepter. »

Ces phrases résument l’entier recueil de nouvelles.

Malgré mon désamour complet, je retiens deux nouvelles : Son Carnet Rouge, qui m’a fait rire et La Brune de la rue Raynouard avec peut être Le Mot de Passe, parce qu’il y est question de Proust.

Bonne Journée

Publicités

2 commentaires

    • Je connaissais pas l’auteure mais je vais en lire un nouveau…cela sera peut être une meilleure expérience! Je t’avoue que le recueil m’a pas emballé du tout surtout le côté « pauvre petite femme trompée par son mari ».

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s