Les Enfants du Jazz, F.S.Fitzgerald

IMG_1513

Encore du Ftizgerald, je sais bien …

Il s’agit là d’un recueil de nouvelles se situant globalement dans les années 20 aux States, soit les années folles, le jazz, l’alcool de contre-bande et la drogue.

Les personnages féminins sont des personnages forts mais restent des personnages secondaires malgré leur physique de star hollywoodienne et leur intelligence.

Comme souvent dans les œuvres de Fitzgerald, l’amour est malheureux, désenchanté et les différents protagonistes lutent contre la fatalité,  » cette chienne de vie ».

Ce sont aussi des nouvelles pleines d’humour voire fantastique toujours en maintenant une écriture et une ambiance très réalistes comme il sait le faire, il arrive donc à conjuguer une sorte de fantastique et de réalisme sans franchir la frontière de l’improbable, le lecteur est surpris dans sa lecture, notamment dans  » La Sorcière Rousse ».

Encore une fois, l’auteur arrive à retranscrire l’ambiance de ces années là, cette décadence joyeuse, cette rage de vivre combinée à une désillusion totale, à une perte de l’enchantement que peut être la vie. et met en scène des personnages victimes de cette époque.

Bonne journée, les chats!

Publicités

Un commentaire

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s