Bribes de vie, Lecture

Parler avec son bébé ?

Depuis Dolto, partout on peut lire qu’il faut parler à son bébé. Lui expliquer le monde qui l’entoure, lui susurrer des mots doux et lui raconter ce que l’on fait. Il faut que le bébé entende les voix qui l’entourent. Cela lui permet de développer le sens de la communication, de s’approprier les sonorités et les mots ( le bébé « vit les mots »), de créer du lien, des repères, d’être un véritable membre de la famille et de favoriser son développement.

Il y a la parole qui guérit et celle qui contribue au bon développement.

On m’a conseillé également de lui raconter son histoire à elle, avec des mots, pour dédramatiser, pour expliquer, pour normaliser et lui dire que rien est de sa faute, qu’elle a le droit d’être un bébé insouciant et heureux. Une parole qui « guérit ». Cela aussi participe à la rassurer, à l’équilibre. On nous le dit assez souvent, un enfant est une éponge à émotions, il ressent le stress, l’angoisse, la déception autant que l’amour ou la joie. Pourtant, alors que cela semble nécessaire, je n’y parviens pas même si ce sera l’histoire de sa vie.

Mais, tout de même, je parviens à lui murmurer des mots d’amour quand elle à besoin d’être rassurée même si je préfère les lui dire quand elle dort.

Pour ce qui est de la parole qui contribue au bon développement, c’est parler de tout et de rien. Lui raconter ce que l’on fait ou sa journée. Avec ça aussi, j’ai du mal. Ce n’est pas que je ne veuille pas lui parler mais c’est que cela n’est pas naturel, j’ai l’impression d’être gaga et incapable d’être cohérente (je peux commencer une phrase, m’arrêter pour analyser derrière son oreille car soudainement un petit bouton a attiré mon attention…une fois l’inspection terminée, je ne sais plus ce que je disais et je me sens bête). Et puis, je n’ai pas de « support », je ne me sens pas en confiance et aussi, j’ai peur de mal faire. Alors, je me ballade dans le jardin et je lui nomme chacune des fleurs, chacun des arbres…et surtout, chaque après-midi je lui lis une histoire, lui montre les dessins et commente. Évidemment, à deux mois, elle ne « comprend » pas. Pourtant, ce sont toujours des moments où elle est calme, elle écoute, elle est concentrée et parfois, quand je prend une nouvelle intonation, elle rigole.

Et vous, avec bébé, vous parlez?

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Parler avec son bébé ?”

  1. Ne te décourage pas et surtout ne crois pas que tu ne fais pas « assez comme il faut ». Pour ce qui est du « commentaire du monde », il s’agit juste de traduire en mots ce que tu fais, ce que tu vois, ce que tu fais avec elle (la laver, l’essuyer, lui dire que ce qu’elle mange est bon, qu’elle a l’air contente, etc.) et tu as aussi le droit de perdre le fil et de t’arrêter en cours de route 😉
    Et pour son histoire, tu lui raconteras quand tu seras prête toi à la raconter (si possible avant ses 18 ans tout de même), et cette histoire sera de toute façon présente dans la manière que tu auras de parler de son père, des quelques moments qu’elle passera avec lui. Parfois il suffit juste de dire « c’est compliqué, c’est des histoires de grandes personnes mais on va faire du mieux qu’on peut pour que tu sois heureuse ». Si ta fille a l’air d’aller bien c’est qu’elle va bien, chaque chose en son temps et chaque moment après l’autre 😉
    Take care…

  2. J’avais lu ça aussi, alors j’apprends, je m’y essaye, de mon côté également. Mon fils a deux mois, et je comprends bien ce que tu veux dire : il n’a pas bien l’air de comprendre, mais il écoute, il me jette quelques regards parfois, et même qu’il sourit à certains moments. C’est magique.
    J’essaye de lui expliquer les petites banalités du quotidien : « tu vois là, je vais changer ta coucher, allez on y va ! », « maman fait un tiramisu, car papa adoooore ça », « tu vois ça ? Hé bien c’est un hortensia ! » ou encore « attends chéri, je vais t’essayer la bouche, tu crachouilles ». Dès fois, on a l’impression d’être un robot qui décortique chaque geste, chaque action du quotidien mais je sens bien que ça l’apaise, de m’entendre parler, si simplement.
    Il n’y a pas de bêtises, de mots bêtes et idiots : il y a de l’amour par la parole, c’est tout !

un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s