Moi, Jean Gabin – Goliarda Sapienza 

Quelle joie de retrouver ma Goliarda! Joie et amour à vie pour cette femme! À chaque fois que je la lis, je veux me rendre en Italie.

Nous sommes à nouveau en présence d’un texte autobiographique dans lequel Goliarda nous conte son enfance à Catane. 

Grande Civita aux ruelles taillées dans la lave, toute plein de personnages vivant sur, vifs, nerveux au milieu des têtes de meduses, dragons ailes, lions, éléphants sculptés eux aussi dans la lave mais vivants de la vie muette et pérenne de la sculpture. Cette vie se déroulait sans interruption de basso à basso, de balcon à balcon, se taisait le jour, mais la nuit, quand vacillaient les flammes des réverbères, elle ttessait des histoires de passions, de crimes et de brusques joies.

Il est plus difficile d’entrer dans ce texte que dans les précédents. L’auteur s’identifie à Jean Gabin dont elle adopte la démarche, le jeu et le parallélisme entre les deux déroutent facilement le lecteur. 

On retrouve néanmoins les fondements de sa pensée, de son attirance pour les femmes, de son intellectualisme. Il s’agit moins de livrer sa pensée que la construction de celle-ci.

Tu dois savoir que la vraie beauté chez les femmes se cache, ne se montre pas tout de suite. La vraie beauté à comme une pudeur innée, une défense dont la nature entoure ce qu’elle estime précieux et digne de seulement qui saura l’apprecier.

En revanche, toute ma poésie de l’auteur est présente, son amour pour les mots ou encore ses questions sur l’Amour. 

Mais je reve d’un autre amour, livre et éclatant, que tout le monde puisse chanter, sans subterfuge et sans cachette.

À certain moment de ma lecture, je pensais au Guépard de G.Lampedusa …

Recommencer- murmure Jean en souriant du haut du grand écran- voila le secret, rien ne meurt, tout fini et tout recommence, seul l’esprit de la lutte est immortel, de lui seul jaillit ce que communément nous appelons la Vie.

Publicités

Un commentaire

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s