Les sexes électriques – Mitch

La lecture sur écran, ce n’est pas mon truc mais alors vraiment pas. Je ne parviens pas à m’approprier le texte, l’œuvre. Il me manque la matière et la liberté d’emporter avec moi le livre, partout, dans son entier et sans contingences matérielles comme un chargeur.   Il y a plusieurs mois maintenant, les éditions Hugues Factorat Edition m’ont contactée pour me proposer la lecture du nouveau livre de leur auteur Mitch.

Mitch est un touche-à-tout, l’écriture, la photographie ou encore un plasticien. Mitch évolue dans un univers qu’il fait partager sous toutes ses formes. Me voici donc avec son nouveau roman, Les sexes électriques. Les premières pages sont ternes et moroses comme la vie du quadragénaire qu’est notre narrateur.

« À ce qu’il parait, il faut toujours planter le décor. Alors, plantons-le. Je suis un quadra moyen, avec une vie moyenne. Marié, divorcé, pension alimentaire, sans grands diplômes, juste mon expérience, et mon expérience ça vaut plus autant qu’avant sur le marché de l’emploi.

Aujourd’hui je postule dans un call center. »

 

Cependant, pris sous l’aile de Can, il connaît une ascension fulgurante et sensationnelle. Lui, semble élu, semble se révéler dans cet univers dans lequel il mettait les pieds sans y croire. Les problèmes qu’il rencontrait au début du roman s’envolent, fini les pensions alimentaires en retard.

Notre narrateur entraine avec lui sa bande de quadras, et renverse leur vie qui n’était pas vraiment épanouissante. On suit leurs aventures, on saute dans l’inconnu à chaque page. Cette ascension fait de notre narrateur Le Guide et les fidèles l’entourent…et à vous de lire !

On est ici en présence d’une écriture très vive, incisive. L’auteur ne mâche pas ses mots et dépeint notre société sans scrupule, nous mettant en face de nos propres contradictions. Ce genre d’écriture n’est pas vraiment ce que j’aime, je préfère les écritures plus envolées, imagées, poétiques. Cependant, cela permet d’ouvrir de nouveau horizon sur la littérature contemporaine …Ce qui est mon point faible mais j’y remédie.

Publicités

un petit mot? une bavouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s