Bribes de vie

Sur le chemin du Zéro Déchet

Il y a maintenant quelques années, j’avais lu Zéro Déchet de Béa Johnson dont vous pouvez retrouver un article un peu bref ici.

Je l’avais lu entre mon déménagement et mon installation dans une ville que je ne connaissais pas – et où je ne suis pas restée. Il n’empêche que j’avais essayé de faire plus, essayer de faire – tout court – attention à ma consommation et à mes déchets, à mon impact écologique.

Entre temps, j’ai eu un Enfant. Ce qui d’un point de vu écologique n’est pas sans impact. Un enfant, surtout dans ses premières années, c’est très « polluant ». Clairement, ce n’est pas de ce côté là que j’ai essayé de faire des efforts, je chérimais plus du côté de mon alimentation et de la sienne.
Après mes habituels déménagements, je me suis à nouveau installée dans une ville que je connais bien et où j’ai des repères. Et c’est ici que j’ai pu mettre à profit les connaissances et conseils délivrés par ma lecture de Béa Johnson.

En effet, j’ai en face de chez moi un magasin bio qui fait un peu de vrac notamment pour me fournir en lentilles corail, en riz et en pâtes et je suis à deux pas du marché de la ville qui a lieu trois fois par semaine. C’est fort pratique. Sans grande surprise, mon alimentation est de meilleure qualité et plus saine. J’apprends à cuisiner différemment, nous mangeons davantage de fruits et légumes (surtout l’Enfant qui en raffole) et cela a un impact direct sur notre santé. Et puis, pour être honnête, je compte mes poubelles et je vois une sacré différence : je la vide bien moins souvent ( et tant mieux, je n’ai pas d’ascenseur, bordel!)
Entre le tri et la baisse des emballages, j’envisage de trouver un coin pour un lombricomposteur. Ce fut un très long sujet de conversation avec ma copine et meilleure collègue, Anna.

Mais ce n’est pas seulement ça.

A la fin de mon Master, juste sortie de la fac, j’amassais beaucoup de choses pas nécessairement utiles, influencée par les magazines féminins notamment. A l’époque, j’avais rédigé un billet à ce sujet. Billet que j’ai du effacer depuis. Seulement voilà, en cinq ans, j’ai radicalement changé. Je n’achète plus autant de magazines féminins, je me sens mieux d’être qui je suis et surtout ma tendance à la surconsommation a baissé drastiquement. Si bien que j’ai du mal, maintenant, à acheter si je n’en ai pas réellement besoin ou si je ne peux pas faire avec du seconde main (sauf pour ma fille, à l’heure actuelle bien que nous échangions beaucoup avec les copines mamans- bref, on pourra parler du sujet ultérieurement). Et j’en suis ravie. 

Ravie parce que consommer moins et engendrer moins de déchets, c’est ma participation écologique. J’ai du chemin encore dans le domaine du « consommer mieux » mais peu à peu j’avance.
J’avance sur des choses qui sont visibles dans la maison, avec l’Enfant, dans mon dressing que j’essaie de vider depuis quelques mois, sur mes finances aussi. Chaque geste à un impact visible et c’est moins décourageant. Surtout face à l’immobilisme des politiques sur les questions écologiques, question qui me travaille chaque jour davantage.

Pour continuer à progresser, je lis fréquemment le blog d’Anaëlle, La Révolution des Tortues. Un peu en souvenir de nos quelques cours à la salle de sport ensemble et de nos déambulations dans la ville rose, un peu parce qu’elle est locale et beaucoup parce qu’elle fait un travail de qualité avec humour et bienveillance. Je vous conseille donc d’y jeter un coup d’œil et de puiser ce que vous pouvez notamment pour ceux du coin. C’est toujours documenté, expliqué, précis…et c’est appréciable!

Bonne lecture…

Publicités

un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s