Bribes de vie

« La discrimination à l’égard du sexe féminin, ce n’est pas la France »

IMG_0374Ce matin, je regardais tranquillement les réseaux quand je suis tombée sur l’expérience de Nantes. J’attends de mieux comprendre le projet avant de définir ce que j’en pense.

La ville de Nantes a durant deux heures mis en place à titre d’expérimentation un panneau séparant les hommes des femmes.  Les commentaires sur les réseaux suite à la publication de photos montrant ce panneau ont été pleine de richesse et de poésie. Evidemment, la fachosphère n’était pas loin. On a pu lire des « on est pas en Iran », « la gauche applique la charia »,« c’est l’apartheid »


IMG_0385Bien sûr qu’il faut se battre aussi contre le sexisme. Et puis, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, ce n’est pas la France. La discrimination à l’égard du sexe féminin, ce n’est pas la France. La France, ce n’est pas l’Islam.

Ces charmants commentaires sont plus proches du sexisme/ machisme/racisme que d’une revendication égalitaire pour tous. Pointer du doigt le voisin pour ne pas regarder ses pieds est une position intéressante mais peu concluante. Faire du sexisme, ici illustré par la séparation des hommes et des femmes, le propre de l’Islam revient à dire « il n’existe pas chez nous. » Comme le tweet de Marinette ce matin qui a été le début de cet article.

  • Non, la discrimination à l’égard du sexe féminin, ce n’est pas la France

En France,
Il y a 53 ans,la femme peut exercer une profession sans être autorisée par son mari.
Il y a 42 ans que la mixité est obligatoire dans les établissements scolaires publics. 
Il y a 35 ans que la Loi Roudy pose le principe d’une égalité salariale entre les hommes et les femmes et on sait où on en est (loin).
Il y a 25 ans, je n’aurais pas pu partager l’autorité parentale à l’égard de ma fille.
Il y a 14 ans que la loi prévoit l’éviction du conjoint violent lorsqu’une procédure de divorce est introduite sur ce motif.
Il y a 12 ans que l’âge de mariage des filles a été aligné sur celui des garçons(soit dix huit ans).
Il y a 4 ans que l’on a voté une loi dite « pour l’égalité réelle » entre les femmes et les hommes.

Le sexisme n’est pas une affaire d’Islam mais une affaire de tous. La prétendue France de la mixité et de l’égalité n’existe pas. 53 ans seulement que les filles et les garçons vont dans une école commune et encore lorsqu’on lit les études, la séparation dans la cour de l’école – les filles autour et les garçons au milieu – montre bien que mixité ne fait pas égalité.
Alors, si la liste précédente est loin d’être exhaustive et ne mentionne que des lois, c’est pour insister sur le fait d’un processus récent et une construction. On a légiféré sur ces points avec le résultat qu’on leur connaît mais combien de situations et d’expériences souvent malheureuses ont fait scandale ces dernières années/derniers mois/derniers jours/dernières heures?
Il faut légiférer, il faut lutter, proposer une pensée, en éclairer d’autres parce que ce n’est pas un acquis. La discrimination à l’égard du sexe, c’est la France aussi. ( oui j’anticipe qu’on me réponde « c’est pire ailleurs/ ce n’est pas que la France et autre réponse qui justifieraient un manque d’égalité sous couvert d’un « c’est moins pire« )

En France, ce 24 Novembre, c’était la marche Noustoutes, plus de 50 000 personnes ont marché contre les violences sexistes et sexuelles à l’encontre des femmes. Parce que la discrimination à l’égard du sexe en France est une réalité. 

  • Le féminisme et moi

J’ai mis longtemps à apposer le terme « féministe » à ma pensée. Comme s’il y avait une honte, une peur du regard de l’autre – du regard masculin. Peur que l’on me prenne pour une hystérique, que je sois dépréciée pire que je déplaise aux hommes que j’aime (remerciez moi si vous chantez la rue Ketanou grâce à cette petit ref de qualité). Cette idée a fait son chemin depuis 2012 et la création de l’association Simone avec mes copines de fac. 

Depuis 2012, j’ai appris à m’affirmer en tant que femme par rapport à moi et non pas dans un rapport à l’autre. D’ailleurs, j’utilise le mot femme et non plus le bon vieux « meuf ». J’ai fait l’expérience du sexisme aussi, dans le cadre de ma séparation notamment. En 2016, en s’appuyant uniquement sur une photographie titrée « Girls Trip »sur les réseaux sociaux, on a pu me reprocher de m’être « retranchée dans une forme de rejet des hommes ». Ou encore, après mon réaménagement dans ma famille pour finir ma grossesse, le jugement parle d’« un repli de Madame dans sa famille – une hostilité rapide d’un milieu très féministe ». 

Il m’a fallu deux ans pour comprendre mon obsession pour ces phrases et l’amertume qui en découle. Cette colère que j’ai eu du mal à évacuer. On a jugé ma compétence à m’occuper de l’Enfant, on a jugé son mode de garde en s’appuyant sur mon rapport aux hommes et sur un supposé rejet des hommes, pas sur la relation de parent/ des parents. J’ai pris dans la face la femme comme « être relatif » de Michelet, ce que Simone de Beauvoir écrit ainsi :

L’humanité est mâle et l’homme définit la femme non en soi mais relativement à lui; elle n’est pas considérée comme un être autonome.

Cependant, avant que je ne m’intéresse au féminisme et récemment à l’écoféminisme, je suis passée par le roman plus ou moins fictionnels avant de fièrement faire l’acquisition d’ouvrages de référence. Ainsi,je vous propose une série d’articles à venir expliquant mon cheminement féministe et ma reconsidération de l’image de la femme et de la notion de sororité.

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “« La discrimination à l’égard du sexe féminin, ce n’est pas la France »”

  1. Je suis d’accord avec toi, j’ai moi même j’ai eu un peu de mal de m’afficher comme féministe. Ce n’est qu’après la création de mon blog que les choses se sont clarifiées. Les gens sont inconscient des chiffres que tu nous donne, il faut un max diffuser! Merci!Hâte de voir les prochains articles!

un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s