Lecture

Lectures inspirantes

Cela fait plusieurs fois que je vous évoque mon cheminement de féministe à travers mes lectures « non théoriques. » C’est-à-dire que le livre ne traite pas du féminisme ni ne le théorise. En revanche, le roman nous propose des portraits de femmes inspirantes. Des femmes qui cassent les codes qu’on leur a imposé.

Pour être honnête, je ne voulais pas énumérer des livres longuement. J’ai lu plusieurs livres présentant des personnages féminins inspirants mais je voulais présenter ceux que je porte encore. Ces femmes que je fais vivre dans ma tête. J’ai attendu que l’idée se décante un peu pour n’en sélectionner que quatre. Quatre livres pour trois écrivaines.

Ce parcours de lecture est un peu atypique puisque l’ensemble des livres sont de la littérature étrangère et notamment de la littérature arabe pour deux d’entre elles. Cette question de la femme a commencé a beaucoup me travailler quand j’ai aussi commencé à m’interroger sur la double culture et mon identité.

  • L’Art de la Joie, Goliarda Sapienza

img_1078Le premier, incontestablement, est celui-ci.

Ici, chacun est libre de vivre et mourir comme il lui plait le mieux.

Il trône chez moi. Je l’offre, je le porte. Je crois qu’il grandit entre mes poumons et mon cœur. Ce roman, c’est ma copine S. qui me l’a prêtée. C’est le roman pour ouvrir le monde, traverser les océans, surmonter la douleur, panser les plaies, aimer, respirer, exploser les conventions. C’est le roman qui nous remplit, nous ébahit et nous habite. C’est le roman de la liberté. Celle d’une femme. Celle de Modesta.

On y parle d’amour, de travail, de vie, d’enfants, du temps, de la pensée, de la religion. On y peint des paysages. On rencontre des gens et des idées. C’est une aventure humaine folle.

C’est LE livre qui a changé ma vie, la façon de la voir et de la concevoir. C’est mon talisman.

Lire les (vieux) articles qui lui sont dédiés ici et .

  • Toute une histoire – Hanan El Cheikh

img_1076

Celui-ci je l’ai découvert par hasard dans une librairie. Probablement à Toulouse. J’avais dans l’idée de connaître le monde arabe par sa littérature. Comme le hasard n’existe pas vraiment, je l’ai lu lors des premières semaines de ma grossesse. Et je l’ai terminé sur le canapé de mon cousin, au Maroc.
Il s’agit d’une histoire de mère et de fille, une histoire de générations de femmes. C’est une histoire au cœur du Liban, un pays dans lequel le terme « Liberté » a une saveur singulière. Et un prix.
Là encore, on parle d’amour et de liberté, on parle d’être soi/ d’être en soi.

Ce roman m’a donné des pistes pour comprendre certaines de mes références, certains traits qui souligne m’a double culture. Et puis, c’est un roman sur les mères. Aussi.
C’est un roman que je ne cesse de conseiller et des mots d’une poésie impressionnante.

En lire davantage ici.

  • Le jour où Nina Simone a cessé de chanter, Darina Al-joundi

img_1079C’est encore au Liban. C’est encore un mélange d’amour et liberté. A la mort de son père, Darina veut vivre sa vie. Celui qui flambait la vie enseignait la liberté à ses filles, le bonheur d’être soi toujours et partout. A sa mort, Darina protège sa mémoire et se cherche, expérimente et vit. Une autobiographie glaçante où l’on frôle la mort et où vivre recouvre une intensité spectaculaire.

C’est un roman autobiographique à deux mains. C’est l’histoire d’une vie. C’est aussi la preuve que tout est possible. C’est aussi fort que beau.

Vous pouvez en lire davantage ici.

  • L’Université de Rebibbia, G.Sapienza

Encore elle, oui. Si le premier est un roman fictionnel, ici il s’agit d’une autobiographie img_1077romancée. Goliarda transforme la vie, l’illumine, la transcende. Quand rien n’a de sens, je me souviens que c’est pour que nous lui en donnons un.

Elle nous délivre c’est apprentissage sur la vie qu’elle fait en prison ainsi qu’une approche romanesque de la sociologie et de féminisme. Intellectuellement, c’est d’une force incroyable et d’une actualité quasi-terrifiante.

La critique se trouve là.

Publicités

un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s